Nos activités

 La pédagogie aidée par le cheval (PAC) pratiquée en séance individuelle ou en duo au sein d’AME consiste à présenter à la personne accompagnée la personnalité, les spécificités, les besoins de l’animal et à susciter son intérêt pour lui ; à progressivement introduire les principes de responsabilisation et de discipline personnelle ; à inciter à la mobilisation des deux hémisphères cérébraux; à profiter de la variété des soins requis par le cheval pour amorcer un travail d’équipe et ainsi développer des relations de collaboration ; puis à se fonder sur les relations interpersonnelles ainsi nouées pour aider la personne à se situer dans une connexion à un groupe social plus large.



Corps et Âme

 Les prestations d’accompagnement délivrées dans le cadre d’une relation triangulaire cheval médiateur-personne accompagnée-humain médiateur - reposent sur un triptyque pédagogique dont la valorisation de la personne dans sa totalité corps et âme constitue le socle : 

. rencontre de l'autre dans le non-jugement

. prise de conscience du potentiel enfoui, et 

. apprentissage/développement de nouveaux acquis émotionnels, cognitifs, gestuels et relationnels avec pour finalité un épanouissement personnel renforcé et une meilleure insertion sociale grâce à un regain de confiance en soi et d’estime de soi. 

Un cheminement concret, concerté et adapté aux capacités de chacun pour accroître le sentiment d'efficacité personnelle. Les séances sont individualisées ou mettent en scène l’action collaborative, selon les cas. 

 


L’avancement des activités 2018 d’Animal Mieux-Être

30 septembre 2018
Cette année a vu un développement rapide des activités de l’association créée fin décembre 2016, en particulier dans les domaines suivants :
-          Services d’équicie[1] à des personnes souffrant de handicap physique et/ou psychique et financièrement démunies;
-          Activités de sensibilisation à la médiation équine à destination d’intervenants thérapeutiques pratiquants ou en formation ;
-          Forte augmentation des adhésions ;
-          Partenariats ;
-          Obtention d’aides publiques (collectivité locale et départementale) ;
-          Mise en ligne du site Internet d’AME ;
-          Communication avec les médias ;
-          Participation à des événements (2 ateliers Pass66, Université de la santé Perpignan, Forum des associations andréennes, Festiforum Argelès-sur-mer) ;
-          Lancement de nouveaux investissements ;
-          Réponses à appels à projets. 

Les services d’équicie sont actuellement délivrés bénévolement à une dizaine de personnes en accompagnement longue durée, adultes et enfants, sur la base de sessions généralement hebdomadaires, d’une durée de 2 à 3 heures chacune et s’adressant, soit à la personne seule, soit à un groupe très restreint de 2 à 3 personnes aptes à travailler en collaboration. Leur finalité est d’apprendre par l’animal à surmonter ses fragilités dans un objectif d’enrichissement de la vie personnelle et sociale, et de ce fait familiale et professionnelle. Depuis sa création, AME a déjà dispensé ses prestations, permanentes ou ponctuelles, auprès d’une vingtaine de personnes. Chaque session fait l’objet d’un compte rendu illustré mettant en rapport l’objectif de la session et son déroulement. La focalisation des sessions est sur l’interaction entre les personnes et les quatre équidés en vue de développer une relation à soi et à l’autre structurante : soins de pansage, conduite en main de l’animal, activités dans le rond de longe, apprentissage des connaissances et gestes de base pour le bien-être de l’animal. Mais les sessions comportent également des exercices « intellectuels » : maîtrise de l’écriture et de la lecture pour les personnes illettrées, décryptage avec la personne concernée des photos et vidéos prises pendant les sessions, apprentissage des termes de l’anatomie de l’équidé ou des noms des principaux outils de pansage. Entre avril 2017 et septembre 2018, ce sont ainsi quelque 700 h de services d’équicie qui ont été délivrées. Les comptes rendus des sessions sont archivés sous forme d’une série de notes classées chronologiquement. Leur confidentialité est assurée ; elles ne sont partagées qu’avec les organismes partenaires tels que l’Albe et l’APAJH, et éventuellement Cohérence Réseau.

Poursuite de la croissance des adhésions : à ce jour, l’association compte 32 membres à jour de leurs cotisations dont trois personnes morales.
Des partenariats se sont établis avec les organismes suivants : l’Albe, APAJH, Cohérence Réseau, CAUS66, Trisomie 21 Pyrénées orientales. L’Albe, service d’accueil de jours chapeauté par Enfance Catalane et situé à Argelès-sur-Mer, requiert les services d’AME pour deux de ses accueillis autistes une fois par quinzaine ; l’APAJH, sise à Sorède (66690), émanation de l’ESAT « Les micocouliers » fait appel aux prestations de l’association pour deux personnes bénéficiant du SAVS ; le Collectif des associations des usagers de la santé (CAUS66) de Perpignan informe AME des évènements importants dans le département et aide à la mise en relation de l’association avec d’autres groupes poursuivant les mêmes objectifs. Les activités conduites avec Trisomie 21 PO, sise à Claira, au nord de Perpignan, sont, elles, ponctuelles, mais les rencontres au Mas de l’Olivière, siège d’AME, sont toujours très vivantes et chaleureuses, laissant entrevoir d’autres possibilités futures.
Pour son second exercice, 2018, AME, a obtenu de la part de la Commune de Saint-André une subvention de 200 €, et sa première demande auprès du Conseil départemental 66 a débouché sur une subvention de 800 € destinée à financer pour partie l’implantation de toilettes sèches spécifiquement dédiées aux membres de l’association, notamment à destination des personnes à mobilité réduite (PMR), équipement indispensable dont la construction sera achevée d’ici la fin de 2018.
Participation à des évènements locaux et départementaux :
-          Pass66 et son site ont été créés par la très dynamique Direction des associations du Conseil départemental des PO. Tous les trimestres, est organisé un atelier interactif auquel participent une centaine des presque 1900 associations recensées dans le département. Les deux premiers ateliers ont permis à AME de mieux connaître les échanges de bénévolats disponibles et d’appréhender les modes concrets de recherche de financement participatif (« crowdfunding ») .
-          Le CAUS66 organisait au printemps dernier la première Université départementale de la santé, du bien-être et du handicap. Comme pour les évènements suivants, AME avait un stand bien fréquenté, permettant entre autres d’identifier des besoins et d’échanger des expériences.
-          La Commune de Saint-André a réédité, en même temps qu’un marché de producteurs transfrontaliers, son forum annuel des associations andréennes qui fut également fécond en contacts ;
-          Enfin, un collectif associatif argelésien a organisé en partenariat avec la ville d’Argelès son premier Festi’forum comprenant à la fois stands, conférences et animations diverses et permettant de riches rencontres.
Ces évènements sont d’une grande importance pour l’association. Les investissements réalisés pour la dotation en outils de communication pertinents (banderole, roll up, flyer, présentation PowerPoint « en boucle ») se montrent payants, les visiteurs et autres interlocuteurs les trouvant très professionnels.
Le site animal-mieux-etre.fr, certes perfectible, mais fort apprécié de celles et ceux qui nous ont fourni leur feed-back, est un instrument de communication essentiel et fonctionnel. Il commence à porter ses fruits en termes d’audience.
Communication avec les médias : le reportage de FR3 et l’interview d’Hedwige Jullien-Mercier par France bleue Roussillon, sont disponibles sur le site de l’association et ont bien mis en relief le côté pionnier et généreux des efforts en cours.
Lancement de nouveaux investissements : forte des résultats positifs jusqu’ici obtenus et soucieuse de mieux encore accueillir les personnes en souffrance et leurs proches, ainsi que de délivrer les services les plus professionnels possibles malgré ses moyens limités, l’association souhaite investir dans :
-          Un espace d’accueil fermé permettant d’offrir des services club house toute l’année ;
-          Du matériel didactique ;
-          Une professionnalisation du site Internet par l’intervention d’un Web designer ;
-          Une publication de niveau professionnel des notes techniques et guides rédigés par l’association et une diffusion de ces documents ;
-          Une formation à l’équicie d’au moins l’une des personnes accompagnées par AME aux fins de reconversion et réinsertion professionnelle ;
-          Du matériel promotionnel accompagnant les actions de communication évènementielle ou de recherche de financement participatif.
Activités de réseautage : AME a assuré, pro bono, sur la base de son expérience acquise, la traduction en français (reconnue pour sa qualité par son destinataire) du Wébinaire de pré-formation de l’association Eagala, référence importante dans le domaine du développement international de l’équicie.

[1] « Le terme "équicie" désigne une pratique mise en place par la Fédération française Handi Cheval relative à la relation d'aide par la médiation équine et dont le champ d'intervention est thérapeutique et éducatif. »

Ressources scientifiques

Thèse de Jérôme Michalon sur le pansage 

Pour toutes ces ressources, cliquer sur "Ouvrir " et "Avec Wordoline" ou téléchargez

Vidéos didactiques

Bonjour, je suis un bloc de texte. Cliquez ici pour modifier le texte et ajouter le vôtre. Rien n’est gravé dans le marbre, vous pourrez donc le changer à tout moment.

Un florilège de ressources en français et en anglais

Cliquez ici pour accéder à une liste de ressources Internet utiles sur les équidés, la santé et la pédagogie. Liste mise à jour continuellement. N'hésitez pas à nous envoyer de nouvelles ressources.